Nans Peters

Nans PETERS

"Bienvenue sur mon site

Cycliste professionnel

AG2R La Mondiale"

0
Victoire
0
Seconde place
0
Troisième place
0
Jours de courses
nans neters Paris - Tours

08/10/17 - Paris - Tours - 1.HC - 74ème

C'est ma dernière course de l'année. Celle qui vient clôturer ma première saison professionnelle. Longue de 235km, quasiment toute plate et sans vent, elle aura été longue (5h30 de selle).
Il ne s'est rien passé de la course. Les 5 échappés ont navigué 3 à 5 minutes devant le peloton tout le long. À l'approche de la partie décisive les 45 derniers kilomètres il s'est mis à pleuvoir. D'abord très bien bien placé, j'étais à l'aise en tête de peloton puis j'ai commencé à me faire dépasser et j'ai eu un blocage mental, je ne parvenais plus à frotter et prendre des risques. Pas à l'aise du tout j'étais dans les dernières places du peloton. Mes dernières chutes récentes et sur lesquelles j'ai quand-même bien reçu n'y sont probablement pas pour rien.
À l'arrivée notre leader Oliver Naesen est 6ème de l'épreuve remportée par Matteo Trentin.
 
Maintenant ce sont les vacances ! 3 semaines de coupure !
 
         crédit photo : Zoé Soullard


nans neters Milan - Turin

05/10/17 - Milan - Turin - 1.HC - 71ème

Dans le même principe que mardi, Milan - Turin est le dernier test grandeur nature avant le Lombardie. Et c'est encore une sacrée course avec un raidar de 5 kilomètres à couvrir à deux reprises dans le final.
Le premier passage à la Basilicata du Superga est le plus important. Au pied nous avons 160 kilomètres tout plat, un peu ennuyeux et en l'espace de quelques hectomètres tout se joue. Le placement est super important. Ensuite c'est le changement de rythme qui fait mal. Alors qu'on roule sur des gros développements depuis le départ, le fait de passer quasiment tout à gauche petit plateau et grand pignon, sur du 9% de moyenne jusqu'à 14% de pente maximale, ca fait très très mal!
Je suis super bien placé au pied de la bosse, Quintana attaque, allé je me fais plaisir, j'y vais! Il se rassoie, Sanchez contre, j'y retourne! Je suis conscient que je vais exploser d'ici peu alors j'en remets une petite dernière à mon tour pour le kiff!
Ensuite à 2 km de la bascule je perds le contact mètre après mètre, je me suis fait "exploser le caisson" comme on dit dans le jargon!
Je termine dans un petit groupe alors que devant Uran s'impose en solitaire et Pierre Latour finit 9ème.
Maintenant direction Paris-Tours dimanche dans un tout autre registre de course pour clôturer la saison.
 
          crédit photo : Tim de Waele - Gettyimages


nans neters Tre Valli Varesine

03/10/17 - Tre Valli Varesine - 1.HC - 56ème

Depuis la semaine dernière, de nombreuses courses se déroulent en Italie. Toutes sont difficiles d'un point de vue du dénivelé ce qui attire les grosses équipes en préparation pour l'ultime objectif de la saison ce samedi : Il  Giro di Lombardia. La concurrence est ainsi très dense et d'une qualité exceptionnelle !
 
Le parcours comporte 78 kilomètres en ligne avec un gros col suivi de 9 tours de 12,8 km sans un mètre de plat. Un chantier!
 
1 heure, c'est le temps qu'il aura fallu à l'échappée pour se constituer après un départ effectué à bloc bloc! Ils sont 5 coureurs à prendre 9 minutes d'avance. Derrière les Sunweb et les Sky assurent la chasse et sur le circuit l'écart fond très vite. Pour l'équipe, nous avons une stratégie à 3 étages. Nous sommes 4 à entrer en action à 70 km de l'arrivée. On est très acteur en tête de peloton, notre but est de durcir la course et isoler les leaders des équipes adverses. Ça marche! Ensuite on commence à coincer un peu et 2 autres coureurs viennent en renfort. Nos 2 leaders Bakelants et Geniez sont toujours au chaud. On est l'équipe la mieux représentée, tout se déroule comme prévu.
Dans le dernier tour je saute du peloton dans le long faux plat descendant suite à une relance où le coureur devant moi laisse un écart. Ce n'est pas grave, j'ai bien fait mon job et devant nous avons encore 5 coureurs sur une trentaine. 
Dans le dernier kilomètre, Alexandre Geniez en coursier aguerri revient sur Pinot et Nibali sorti peu avant et les règle au sprint! Notre tactique aura été respectée  à la lettre et elle s'est avérée payante. Une bonne journée comme on les aime!
 
         crédit photo : Alexandre Chenivesse


nans neters Tour de Vendée

01/10/17 - Tour de Vendée - 1.1 - CDF PMU - 50ème

Le Tour de Vendée est la dernière manche de la Coupe de France PMU. Il n'y a plus aucun enjeu pour le classement puisque Laurent Pichon de Fortuneo est assuré de l'emporter devant Nacer Bouhanni et Samuel Dumoulin absent sur blessure, les écarts de points sont assez grands donc le classement est figé.
 
203 kilomètres autour de La Roche sur Yon, 140 partants et une petite pluie sont au programme pour nous départager.
 
La course a été hyper débridée avec des attaques incessantes. Le peloton s'est juste posé le 3ème heure de course avant que nous attaquions une zone de bosses. Ici, kilomètres 126, nous avons lancé un gros coup de force collectif. Le peloton explose en plein de morceaux et nous avons toujours un ou deux coureurs dans le premier groupe et les autres prêts à contrer juste derrière.
Un peu plus loin je me retrouve devant dans un groupe de 8 avec Quentin Jauregui. C'est la bonne, les grosses équipes sont représentées et le peloton semble résigné, l'écart monte vite. Dans un virage, je suis dans la roue de Quentin qui commence à glisser et m'emmene avec lui à l'extérieur du virage. En bout de trajectoire je tente de redresser mais je perds l'adhérence et chute. Je suis vite reparti dans le peloton qui m'a repris après m'être relevé. Puis Quentin a sauté de l'échappée. Nous voilà passés du scénario idéal en position de force à celui de l'équipe piégée obligée de rouler derrière l'échappée. Nous nous mettons à 3 de l'équipe pour préserver les 3 autres. À 15 kilomètres de l'arrivée nous nous écartons. Le peloton rentre sur la tête et tout est à refaire. Sur les 3 tours finaux de 4km je me suis relevé, la pluie continue de tomber et je ne suis plus en confiance dans les virages suite à ma chute. J'en ai assez de tomber ces derniers temps!
Cyril Gautier le mieux placé de l'équipe termine 11ème. L'équipe aura bien couru et pesé sur la course mais manquait de réussite.
 
        crédit photo : AG2R - La Mondiale


Calendrier

Cliquez sur les mois pour afficher les évènements.

Archives

Palmarès

Cliquez pour consulter mon palmarès depuis mes débuts.

Palmarès

Mes articles de presse

Presse